logo pieces-de-theatre.fr
2, rue François-Guisol 06300 - NICE - Tél. 04 93 55 11 48
Rechercher


Chercher par auteur

Chercher par titre

Payez en sécurité avec

logo paiement sécurisé Banque Populaire
Suivi numérique avec

logo Dilicom


Par pages

30 résultat(s)
Les Auteurs
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Pascal RAMBERT

Pascal RAMBERT



  • Paradis
    Comment souffres-tu ? souffres-tu avec plaisir ? souffres-tu sans plaisir ? souffres-tu en ayant mal ? aimes-tu souffrir ? aimons-nous souffrir ? comment te sens-tu quand tu souffres ? pourquoi il n'y a que toi qui souffres ? Les autres souffrent-ils ? est-ce que tu crois que je peux souffrir comme tu souffres ? est-ce que tu souffres quand tu écris ? est-ce qu'écrire fait mal ? es-tu vexé ? es-tu humilié ? es-tu humilié ? as-tu été humilié ? m'humilieras-tu ? est-ce tu peux m'humilier ? est-ce que je…
     
    Hommes : 6
    Femmes : 5
    Enfants : 0
    Prix : 10,00 €
    acheter livre théâtre
  • Toute la vie

    Là , c'est juste le segment temporal ou l'on me dit, moi. Mais à  ce moment-là  - pardon de le dire comme ça mais c'est toute l'espèce humaine qui est concernée et qui se pose les mêmes questions que je me pose avec l'Anglaise. Le fait de faire l'amour va dans ce sens-là  : tu m'aimes je t'aime on s'aime on est qui quand on s'aime on est qui ? on est ou quand on s'aime ? on est ou ? on est qui ? on est devenu qui ?

     
    Hommes : 12
    Femmes : 16
    Prix : 12,00 €
    acheter livre théâtre
  • LES PARISIENS
    Les secrets intimes des désirs, tout cela à  vue, sortis avec science et rythme du fond de la nuit noire et profonde qui vous habite. Voir les cœurs, d'une certaine manière donc, sous toutes leurs coutures, le mot est faible, et en rythme, ce qui veut dire en musique aussi, pour ne pas lasser. Raconter l'histoire d'un naufrage terrible et singulier celui d'une de ses parties les plus irréversiblement et joyeusement prédisposée à  disparaître, c'est un peu cela les Parisiens. Dessinant soudainement sous nos yeux comme un cauchemar, une nausée…
     
    Hommes : 11
    Femmes : 6
    Enfants : 0
    Indisponible
  • Long Island
    Long Island, comme son titre ne l'indique pas, est une pièce sur l'inquiétude. Sur la discorde du monde. Et puis sur la parole. Aussi la soumission. Et l'insoumis au monde. Long Island met en présence 16 individus incarcérés. A l'intérieur d'eux-mêmes. Victime et bourreaux du monde. Irréconciliables face à  lui. Faisant, défaisant sa violence. En et hors la parole qui veut le relier. Lui le monde. Discordant. Dehors et dedans la discorde, c'est-à -dire le désir. Autrement dit la guerre. Long Island, comme sont tire ne l'aura pas indiqué, est une…
     
    Hommes : 9
    Femmes : 7
    Enfants : 0
    Indisponible
  • MON FANTOME
    Ou est la nuit? qui m'aimera? et la girafe? et le grand cerf? et les abeilles? et l'ours et les colonies de choses volantes et rampantes? et le ciel? et l'étendue? qui parlera de peinture? qui peindra? et les étonnements? et mon grand drap? et l'amour de mon grand drap blanc?
     
    Hommes : 1
    Femmes : 0
    Enfants : 1
    Prix : 7,00 €
    acheter livre théâtre
  • Gennevilliers Roman 0708
    Si l'art c'est prendre le réel, le déplacer et le montrer sous une forme nouvelle, alors à  Genevilliers, oui, nous allons pendant dix mille quatre-vingt-quinze jours tenter de faire de l'art avec la vie. Et voici comment.
     
    Hommes : 0
    Femmes : 0
    Enfants : 0
    Prix : 10,00 €
    acheter livre théâtre
  • Répétition
    Nous transmettons des rêves, nous emboîtons nos rêves les uns dans les autres je suis issu du rêve de Denis qui lui-même est issu du rêve d'Emmanuelle quelle-même issu du rêve d'Audrey nous sommes chacun des habitants du rêve de l'autre nous croyons vivre dans le monde réel mais nous vivons notre vie nous la passons dans le rêve des autres.
     
    Hommes : 2
    Femmes : 3
    Enfants : 0
    Indisponible
  • Argument
    On imaginerait une lande, près de la mer, près des falaises. Elle se tiendrait en cheveux, son beau cou pale, presque vert, sous la lune. Il menacerait. Il brandirait le médaillon. Il y aurait des pleurs. Sa chevelure en bandeaux serait dans le vent. Au loin, l'enfant, se tiendrait muet. Elle serait dans son lit, sa belle peau attaquée. Toussant. Sa chevelure en bandeaux sur ses épaules vertes? Mourante. Il serait à genoux sur la tombe. Son frac ouvert sous la pluie, la lune. Ses pleurs seraient une rivière. Au…
     
    Hommes : 1
    Femmes : 1
    Enfants : 0
    Prix : 14,00 €
    acheter livre théâtre
  • Le Réveil

    Avant bien sûr on ne peut pas savoir. On écrit. Le temps n'existe pas. Puis après, il y a un objet. Lesmots sont là. Forcé de relire on voit : c'est une phrase. Je suis une phrase. Ininterrompue. Je l'arrête quand je meurs. (P.R.)

     
    Hommes : 3
    Femmes : 2
    Prix : 19,00 €
    acheter livre théâtre
  • John & Mary

    Avant bien sûr on ne peut pas savoir. On écrit. Le temps n'existe pas. Puis après, il y a un objet. Lesmots sont là. Forcé de relire on voit : c'est une phrase. Je suis une phrase. Ininterrompue. Je l'arrête quand je meurs. (P.R.)

     
    Hommes : 4
    Femmes : 3
    Prix : 19,00 €
    acheter livre théâtre
  • De mes propres main

    Avant bien sûr on ne peut pas savoir. On écrit. Le temps n'existe pas. Puis après, il y a un objet. Lesmots sont là. Forcé de relire on voit : c'est une phrase. Je suis une phrase. Ininterrompue. Je l'arrête quand je meurs. (P.R.)

     
    Hommes : 1
    Femmes : 0
    Prix : 19,00 €
    acheter livre théâtre
  • Race

    Avant bien sûr on ne peut pas savoir. On écrit. Le temps n'existe pas. Puis après, il y a un objet. Lesmots sont là. Forcé de relire on voit : c'est une phrase. Je suis une phrase. Ininterrompue. Je l'arrête quand je meurs. (P.R.)

     
    Hommes : 2
    Femmes : 1
    Prix : 19,00 €
    acheter livre théâtre
  • Le Début de l'A

    Avant bien sûr on ne peut pas savoir. On écrit. Le temps n'existe pas. Puis après, il y a un objet. Lesmots sont là. Forcé de relire on voit : c'est une phrase. Je suis une phrase. Ininterrompue. Je l'arrête quand je meurs. (P.R.)

     
    Hommes : 1
    Femmes : 1
    Prix : 19,00 €
    acheter livre théâtre
  • Une vie

    Pourquoi va-t-on au théâtre ? Pour dévorer du visage. C'est des cibles mouvantes les acteurs. On les regarde. On les suit comme ça. Ces déplacements. C'est fantastique. On voudrait pouvoir les descendre comme des cols-verts en plein vol. Pan. Pan. Leur prendre leur jolie petite gueule et les fixer. C'est ça que je fais. Je fixe pour les autres. Pour que les autres voient.



     



    La porosité entre l'art t la vie, entre la vie et la mort est au centre de cette pièce…

     
    Hommes : 4
    Femmes : 2
    Enfants : 1
    Prix : 14,00 €
    acheter livre théâtre
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGV et l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts et vous permettre l'utilisation de boutons de partages sociaux.
En savoir plus sur ces paramètres
Fermer